• décembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  

83. Du 1er au 3 décembre 2010

Posté par alainouaga le 23 décembre 2010

Mercredi 1er décembre:

=> 7h30: visite de Marie (directrice de l’école de Dapoya 2).

Les courriers des 3 classes de Carignan sont remis à Marie (2 classes de cm et 1 classe de cp).

Marie me « remorque » jusqu’à son école.

La totalité de l’école a été restaurée (intérieur et extérieur) suite aux inondations.

Cette rénovation a été financée par le fournisseur téléphonique Zain.

Un plateau sportif dans la cour, des couleurs sur les murs, un éclairage amélioré, un équipement informatique, rien ne manque.

Je retrouve toute l’équipe enseignante de Dapoya2.

pict1737adb.jpg

(photo dune classe rénovée de l’école de Dapoya 2 – Cliquez sur la photo pour l’agrandir)

pict1739adb.jpg

(photo de l’entrée rénovée de l’école Dapoya 2 – cliquez sur la photo pour l’agrandir)

pict1745adb.jpg

(photo du terrain de sport dans la cour de l’école Dapoya 2 de Ouagadougou – cliquez sur la photo pour agrandir)

pict1748adb.jpg

( photos des élèves de la classe des grands à l’école Dapoya 2 de Ouagadougou – cliquez sur la photo pour agrandir)

Merci pour cet accueil chaleureux à l’école Dapoya 2 !

Marie doit se déplacer pour participer à un congrès national syndical.

Elle me dépose, place des nations unies, au centre ville de ouaga, pour que je puisse enfin donner de mes nouvelles au cyber de la sonapost.

Mes notes sont adressées à toutes les écoles concernées, à mes amis, à ma famille.En sortant du cyber, je rencontre une connaissance burkinabé qui m’avait vendu des « batiks » en  janvier dernier.

J’en achète des nouveaux.

(Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir des batiks du Burkina Faso)
http://321.chez.com/batiks.html

Puis je me rends de l’autre coté de la rue « aux livres par terre » (livres d’occasion). Je marche ensuite jusqu’aux écoles de Paspanga.

Je salue Mme Kouamé et j’ai le regret de constater l’absence de Béa (décès d’un proche).

Je rends visite à Lassane à Paspanga D.

Ses élèves me font un accueil chaleureux.

En remerciement, je leur présente 2 chants.Lassane m’accompagne jusqu’au bureau de la nouvelle inspectrice.Sa secretaire me signale qu’elle est absente pendant 2 semaines.Il est midi, il fait très chaud, je rentre en taxi jusqu’à obp de dapoya.La douche froide est bienvenue.un petit moment de repos en position allongée me permet de récupérer un peu.En raison de la chaleur, j’envoie des sms aux dernières écoles qui n’ont pas retiré leurs courriers et assure une permanence à obp.Séraphine (maternelle de dapoya) viendra demain matin, jeudi à 8 h30.

A l’heure de la sortie du soir du collège (porte voisine de celle d’obp), je discute avec des élèves qui avaient fait ma connaissance les années précédentes.Il est déjà 18 h, la nuit tombe.Promenade dans le quartier puis repas « au maquis Pasteur ».Je teste le porc grillé avec riz à la tomate.C’est appétissant et bien présenté.

Sur le chemin du retour, j’achète un yaourth de Pabré vanille pour consommer dans la chambre.

Jeudi 2 décembre:

Je suis réveillé très tôt et entreprend de laver un peu de linge au savon de marseille. Les vêtements clairs sont ici rapidement couleur de la latérite qui compose le sol. a

Après le petit déjeuner pris dans la chambre, je marche un peu dans le quartier à la recherche d’un « blanchisseur » qui pourrait, les jours prochains, prendre en charge le lavage et éventuellement le repassage de mon linge sale.

Je vais ensuite saluer Joséphine et Lazare.A 8 h 30, Séraphine est présente comme convenu.Le courrier de la maternelle de Sourzac lui est remis.Séraphine me « remorque » ensuite jusqu’au collège de Kolog Naaba car les écoles primaires sont fermées le jeudi.Pascaline, responsable du cyber,nous accueille.

Des travaux de voirie sont en cours et les lignes téléphoniques sont coupées donc pas de connexion internet.

Je décide alors de me rendre au cyber de la sonapost au centre ville de ouaga.Je rédige quelques mails et pose quelques lignes sur le blog:

http://alainouaga.unblog.fr

Je vais ensuite en plein centre, au « marina market » pour changer des euros en francs cfa.

Je profite de ma situation au centre pour faire quelques achats alimentaires.

Je reviens ensuite à dapoya et l’après midi s’achève presque.Je commence à organiser ma journée de vendredi en contactant Toussaine.Un enseignant de l’école gounghin nord D viendra me chercher demain vers 8 h.

Vendredi 3 décembre:

Je suis réveillé à 5 h 15 par les cloches de l’église de dapoya.Je regroupe les lunettes transportées de France et vais, à pied, les confier à Joséphine, membre d’obp ouaga.Deux français sont arrivées dans la nuit à obp dapoya et se sont installés dans la chambre voisine.Nous échangeons quelques minutes avant l’arrivée de Toussaine, directrice de l’école goughin nord D, et de son mari.Nous prenons la route de son école.Pascal, le maître de cm, est absent.Il viendra demain à 9 h à obp-dapoya.Je visite les 6 classes de l’école que Toussaine dirige.Je suis ensuite transporté jusqu’à l’école maternelle « du camp » où je suis accueilli par Moumata, sa directrice.

Cette école reçoit environ 124 élèves répartis sur 3 sections.Il y a plus de filles que de garçons.
4 maitresses sont en poste dans l’école.
un « manœuvre » complète l’équipe.
Mamounata est responsable de la petite section assistée d’une autre personne bientôt à la retraite.
Le goùter est pris à 10 h.
Il n’y a pas de cantine et pas de classe l’après-midi.
Il est convenu de faire des enregistrements jeudi 9 déc à 9 h pour les enfants du centre de loisirs de Mussidan.Je reviens à dapoya en « moto-stop ».Il est midi et il fait très chaud.
Une douche et un moment de repos allongé sont les bienvenus.
Vers 14h30, je me décide de repartir sous le soleil pour prendre le  repas de midi.À mon retour, fatigué, je m’accorde une sieste sous le ventilateur puis je rédige les présentes notes.

Laisser un commentaire

 

afvpaaoi |
Faranblog |
Aider les populations des p... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...
| clshtourlaville
| APS Génération 2007/2008