• janvier 2008
    L Ma Me J V S D
    « déc   sept »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2008

IX . Retour Ouagadougou-Bordeaux

Posté par alainouaga le 26 janvier 2008

IX . Nous voici arrivés au samedi 26 Janvier.

Ce soir, vers 18 h 30, je vais me présenter à l’aéroport de Ouaga pour les opérations de pré-enregistrement des bagages.

L’avion doit quitter le sol ouagalais vers 23 h 30.

L’arrivée à Paris est pour le petit matin.

Je ne disposerai que de 45 mn pour accéder au terminal qui me permettra de prendre l’avion pour Bordeaux où je dois arriver dimanche 27 janvier vers 8 h 30.

Je laisse de nombreux amis et amies et je me devais de promettre que je reviendrai .

Un peu de tristesse au coeur ce samedi après-midi. !!!!!

AU REVOIR, OUAGA !!!

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

VIII . A voir, à découvrir, à déguster, à apprécier… à Ouaga

Posté par alainouaga le 1 janvier 2008

page 8 :

  yeux.gif   yeux.gif  yeux.gif   yeux.gif   yeux.gif   yeux.gif   yeux.gif   yeux.gif   yeux.gif   yeux.gif   yeux.gif   yeux.gif   yeux.gif  yeux.gif  

 

Ce qui est beau, ce qui est bon, ce qu’il ne faut pas manquer de découvrir à Ouaga…

                                                

Samedi 12 Janvier (depuis cyberposte Ouaga):

Deux lieux où je retourne consommer avec plaisir:

1)Le restaurant de l’Amitié près de la place des Nations:

         jardins amitie

Photo des jardins du restaurant « Les Jardins de l’Amitié »

Les bananes grillées « Alloco » sont excellentes

Le plat « Yassa » d’origine sénégalaise est excellent

Le cadre vert est calme, reposant et vaste

2) « Aux 4 saisons » :

Il y a un grand choix de pizzas et de salades excellentes.

Le cadre est agréable et le service est parfait.

3) On mange d’excellents plats typiques dans la famille Ouedraogo près de l’hôtel « le Pavillon vert » et dans la famille Kabore de Saint Camille.

4) Les locaux de l’association Ouaga-Bordeaux-Partage (OBP) sont dans un espace calme qui incite au repos.

          obp1   obp2  obp entree

(cliquez pour agrandir )

OBP: photo 1: Le Bureau, la case et au fond la bibliothèque

OBP: photo 2 : Espace ombragé sous le manguier avant d’accéder aux chambres

OBP: photo 3 : Le portail d’entrée avec de chaque côté des bougainvilliers en fleurs

          reunionobp   reunionobp2

( cliquez pour agrandir )

Sur les photos ci-dessus, rencontre dans les locaux de Ouaga-Bordeaux-Partage (13 janvier)

Ci-dessous, voici une photo prise après une réunion de travail à OBP

          reunionOBP  (Cliquez sur la photo pour agrandir)

5) Le Musée de la Musique propose des animations de percussions qui m’ont permis de me risquer dans cette discipline musicale difficile (le 11 janvier).

         musik

Sur la photo, présentation d’un instrument africain: « la cora ».

( Merci Monique pour la « cora » offerte…Elle n’est pas passée inaperçue , au retour, dans l’avion…)

L’animateur du Musée de la Musique est très sympa : « il a accepté mes fausses notes »

6) L’église de Dapoya ne peut accueillir le dimanche tous les fidèles. Certains restent sur le parvis et profitent des chants « en langue mooré » qui sont diffusés à l’aide d’une sonorisation à l’extérieur de l’édifice.

         eglisedapoya

7) Les enfants qui posent pour la photo devant l’entrée de l’Asso Ouaga-Bordeaux-Partage

          enfants1.jpg

            enfants4          enfants3          enfants2

( cliquez pour agrandir )

Vendredi 18 Janvier:

Spectacle de danses et musiques « DODO » chez Mme Traoré (adjointe Maire de Ouaga)

Excellente qualité de ce spectacle avec des danseurs masqués.

J’avais oublié l’appareil photo.  Quel dommage !!!

Lundi 21 Janvier

Je ne dois pas oublier de remercier Béatrice (enseignante à l’école de Norghin):En effet, elle m’a « remorqué » avec sa moto dans le centre de Ouaga pour me permettre de choisir des pagnes (coupons de tissus)  et ensuite elle m’a conduit chez son tailleur « préféré » de manière à ce que celui-ci me confectionne un superbe costume deux pièces aux couleurs de l’Afrique. Merci Béatrice !!!

          moto

Lundi 21 Janvier (soir)Ouaga est la capitale africaine du cinéma.Je suis allé à une projection dernièrement. Je suis arrivé en retard.La salle était pleine, difficile de trouver une place. Très difficile de suivre le film: accent des acteurs, bruits de la salle…On parle , on rit fort, on utilise le téléphone portable… C’est à vivre.

Mardi 22/1 (après_midi):Je souhaite faire des copies du DVD » Un crayon, un stylo pour Ouaga ».Mathieu qui dirige une école dans le quartier de Gaughin m’a conseillé d’aller au Centre Culturel Français Georges MELIES.

Je sollicite Hamed pour me transporter « on dit ici remorquer » en moto (mobylette) au centre ville de Ouaga. Il accepte sur proposition de 700 FCFA ( environ 1 euro).Il me dépose Place des Cinéastes, devant l’Hôtel de ville de Ouaga.

Le personnel du CCF Melies est accueillant et souriant.Je visite la bibliothèque adulte et jeunesse pour avoir des informations sur les contes du Burkina.A loa mediathèque, je suis accueilli par le documentaliste Mr BAFO qui met immédiatement ses services à ma disposition. MERCI Mr BAFO !!!

Ensuite, je me promène dans Ouaga, vers le lycée français St Exupery, puis près de l’Avenue N’Krouma (transversale moderne de Ouaga – grands hôtels, banques, etc…).           nkrouma1       nkrouma2     cineastes  Cliquez pour agrandir Ci-dessus, voici 3 photos : les 2 premières de l’Avenue N’Kroumala 3ème est une vue de la « place des cinéastes »:Le « FESPACO » (festival panafricain du cinéma de Ouagadougou) a lieu toutes les années impaires et présente les productions africaines du 7ème art dans un concours désormais internationalement établi.

Je reviens par le quartier ZACA, le grand marché, les cinémas (Burkina et Oubri).

          zaca

(photo du restaurant Zaca, au centre de Ouaga)

Ce fut une belle promenade de découverte.

Vers 18 h, la température affichée devant la Mairie était de 25 °.

Mercredi 23 Janvier:

Je n’ai pas encore goûté à ce plat burkinabé qui s’appelle le « TO ».

Ce soir, Je suis invité à découvrir cette spécialité chez la famille Kaboré de St Camille.

Mais connaître le « to », c’est aussi voir sa préparation, participer au marché à la recherche des ingrédients, des « gombos », de la farine de maïs,etc… et du jarret de boeuf dont le prix se négocie, etc…

Sonya me fait découvrir le marché aux légumes et à la viande et me montre ses talents pour négocier les prix et les quantités.

Ensuite, c’est la préparation….

Tout d’abord, on allume un feu de bois à l’extérieur qu’il faut entretenir pendant que les légumes sont hachés menus.

Ensuite, il faut assurer le mélange d’eau chaude et de farine de maïs de manière à ce que le résultat soit très onctueux…

Il faut piler les épices… Dans un solide récipient de bois avec un lourd pilon…

Le petit moulin à épices est interdit….

          to2   epices  to  (Cliquez pour agrandir)

(N°1: Préparation des « gombos » – N°2: Il faut piler les épices - N°3: A table !!!)

Et pour la dégustation, c’est avec les doigts…et attention …la tradition ne permet pas d’utiliser la main gauche…

Ce que vous ne pourrez percevoir sur les photos…Les odeurs…et la fumée pendant la préparation…

Une soirée qui marquera ma mémoire… Merci à la famille Kaboré !!!

Et pour terminer Mme Kaboré m’a chanté 3 berceuses.

J’ai assuré l’enregistrement sonore pour donner matière à travailler pour notre grand

musicien Jean Paul

Pendant ces 3 semaines:

J’ai rencontré de nombreuses fois « l’artiste sculpteur » Eric « Le prince de la Rue ».

Il m’a permis la visite de son atelier.

         sculpteur  (Cliquez pour agrandir)

 

          

 

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

VII . Chant et Musique : Les BERCEUSES du Burkina Faso

Posté par alainouaga le 1 janvier 2008

 page 7 :

 portee.gif                          micro.gif                            vumetre2.gif 

Regrouper des textes de Berceuses (écrites) et Enregistrer des « mamans » (collecte de sons)

Rechercher des albums de contes (Librairies de Ouaga)

samedi 12 Janvier:

Dans la semaine, j’ai fouillé dans les plus grandes librairies de Ouaga

Malheureusement, il ne reste pas grand chose en rapport avec les contes et les berceuses du Burkina

J’ai trouvé deux mères qui devraient accepter de chanter des berceuses devant le micro: (Joséphine et Mme Kaboré de Saint Camille)

Lundi 21 janvier:

Ce projet est celui qui est le moins avancé.

Je crois avoir trouvé les personnes susceptibles de chanter.

Maintenant, il faut les décider à le faire devant un micro.

Il reste quelques jours encore pour y arriver…

Mercredi 23 janvier:

A l’issue de la soirée « TO » , Mme Kaboré de St Camille a accepté de chanter devant le micro.

Jean Paul pourra peut etre exploité les fichiers numériques des 3 berceuses enregistrées.

Merci Mme Kaboré !!!

Le jour de mon départ, Joséphine s’est déplacée jusqu’à mon lieu d’hébergement pour me proposer une berceuse . J’ai assuré l’enregistrement. Merci Joséphine.

Devant l’aéroport, Les deux soeurs Rosy et Sonya Kaboré ont interprété le chant de « la savane ».

Rosy a merveilleusement bien interprété la berceuse « Guénolé ».

J’ai maintenant du travail à proposer à notre musicien Jean-Paul.

 

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

VI . Jumelage des écoles et projets pédagogiques (Ouaga – Bordeaux)

Posté par alainouaga le 1 janvier 2008

page 6 :

PROJETS:

Rencontre avec les enseignants ouagalais .

Propositions d’échanges et de contacts entre écoles bordelaises et établissements de Ouaga.

                                                   

Lundi 7 Janvier: Rencontre avec le Maire de l’Arrondissement Basquy de Ouagadougou (Monsieur Marin Ilboudo -à droite sur la photo- et Monsieur Karim Kaboré , Inspecteur des Ecoles de la circonscription -au centre de la photo)

            jumel

Présentation du projet jumelage d’école

Rencontre avec l’Inspecteur des écoles et le Maire : Mercredi 9

Mardi 8: Visite des écoles Dapoya 2 et Norghin A et structure publique de petite enfance.

          dapoya2

( Ci-dessus, les élèves de Dapoya 2 )

Excellent accueil au projet JUMELAGE

Lundi 21 Janvier:

Matinée dans les écoles de Paspanga (quartier Nord de Ouaga)….Génial

Rencontre avec Gaston qui assure son enseignement aux CM2 de PASPANGA A.

Il m’a guidé et m’a fait rencontrer les directeurs et directrices.

Excellent accueil pour le projet correspondance Internet pour les enseignants.

Il m’a porté sur sa moto jusqu’à l’Inspection:J’ai rencontré Mr Karim Kaboré pour le tenir informé de mes interventions dans les écoles de son secteur.

Nous avons fait des photos dans son bureau.

Ensuite, retour dans la classe des CM2 de Gaston.

Ses éleves ont accepte de repondre aux questions proposées par l’école maternelle de Pompignac.

Les réponses sont enregistrées sous fichiers numériques.

           paspangacm2

Voici la photo de la classe de CM2 d’une école de Paspanga ( A gauche l’enseignant Gaston)

Lundi 21 (après-midi):

Visite à mes collègues des écoles de Nemnin et Norghin.

Abdoulaye me fait découvrir des personnages de terre installés dans la cour.

          planete ecole

 (Ci-dessus, la photo d’un personnage du projet « planète école »- sensibilisation au respect de l’environnement- les sachets plastiques sont « prisonniers » , ils sont recouverts de terre à l’intérieur des personnages)

          nemnin 

(Ci-dessus, voici la photo d’une Directrice et d’un Directeur (Abdoulaye) du groupement d’écoles de Nemnin.)

C’est la réalisation d’un projet de sensibilisation à l’élimination des sachets poubelles qui jonchent le sol dans de nombreuses espaces de vie au Burkina.

Les enfants ont collecté ces sacs qui sont ensuite emprisonnés dans ces personnages de terre.

Du cyber, il m’est impossible d’illustrer ce blog avec des photos.

Ce travail sera effectué à mon retour.

Abdoulaye et une autre collègue directrice m’ont évoqué la condition des enseignants de Côte d’ivoire qui rencontrent des difficultés en raison des évènements actuels.

Les enfants arrivent au Burkina et les écoles ne peuvent toutes les accueillir.

Ensuite, après une petite marche, j’arrive à l’école Norghin où j’avais apporté les 1000 stylos la semaine passée.

Un accueil fort « sympa », comme si nous nous connaissions depuis très longtemps.

Une enseignante m’invite à monter derrière elle sur sa moto pour aller au Centre Ville de Ouaga pour acheter 3 coupons de tissus africain pour que je puisse ensuite demander la confection d’un costume (chemise + pantalon) chez un un tailleur qu’elle connait bien.

Les coupons de tissus (pagnes) sont choisis, achetés (environ 3000 FCFA) et la commande est passée chez le tailleur (3000 FCFA) .

Mes mesures sont prises. Le costume est à récupérer demain mardi vers 12 h.

Mardi 22 janvier:

La directrice de Dapoya 2 me conduit sur sa moto jusqu’à l’école privée créée depuis 5 ans par Mathieu le Président de l’asso de parents de Norghin A où elle était directrice l’année passée.

Il a un ordinateur dans son bureau qui peut lire des DVD.

Nous regardons quelques passages du film présenté à Pompignac en mai 2007 qui relate l’opération « un crayon , un stylo pour Ouaga » de janvier 2007.

Ensuite, visite des classes:

Structure sympa avec environ 180 élèves avec un accueil très familial et des locaux relativement modernes.

Mercredi 23 janvier:

A un feu tricolore, je sollicite les services d’un inconnu pour me transporter (« me remorquer ») en moto (mobylette) vers les écoles du quartier Paspanga . Je propose 200 FCFA .(Je suis transporté immédiatement).

Je retrouve Elise qui enseigne en CP à l’école Paspanga C.

Elle préparera pour vendredi matin la liste des collègues intéressés par les jumelages (échanges internet).

Elle m’invite à aller voir sa fille Aurore en CE1 à Dapoya B.

Je détermine avec Elise le nombre de classes de cet immense groupe scolaire de Paspanga.

5 écoles de 6 classes (CP1 – CP2- CE1 – CE2 – CM1 – CM2)

Le groupe comprend donc 30 classes.

Je profite de mon passage dans cette école pour saluer Gaston qui voudrait correspondre avec un enseignant musicien (La proposition est pour toi Jean Paul de Pompignac)

Gaston a en charge une classe d’élèves très intéressés . Nous avions travaillé ensemble il y a quelques jours en faisant des enregistrements dans la classe avec l’accord de Marc le Directeur.

Publié dans Non classé | 5 Commentaires »

V . Les artistes (conteurs-musiciens) du THEATRE de la Fraternité de Ouaga

Posté par alainouaga le 1 janvier 2008

Page 5 :

                       batterieetmains.gif                                         portee1.gif

Projet:

Préparation des animations en milieu scolaire pour mars et avril 2008 avec l’association OBP.

Réalisation du projet:

Nous avons rencontré Monsieur Jean Pierre Guingané qui dirige le THEATRE de la FRATERNITE .

          artistes

Sur la photo, Monsieur Jean Pierre Guingané (Directeur du Centre Culturel Gambidi) et Jacqueline (une artiste qui interviendra dans les écoles bordelaises en mars et avril 2008).

Deux équipes de deux artistes (conteurs et musiciens) viennent à Bordeaux en Mars et Avril 2008 pour proposer des animations en milieu scolaire.

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

IV . Avec les écoles de Ouaga…

Posté par alainouaga le 1 janvier 2008

  stylosmyleys.gif ouagapubadb.jpgstylosmyleys.gif

Page 4 : 

Projet:

Opération « Un crayon, un stylo pour Ouaga !!! »1168 crayons et stylos (8 kg) collectés par les écoles de Pompignac et de Carignan (près de Bordeaux) . Ces fournitures scolaires seront distribuées aux écoles de Ouaga.      

stylosmyleys.gif                                                            stylosmyleys.gif   

 

JEUDI 17 Janvier: En début de semaine, j’ai livré les stylos à l’Ecole Norghin A .

         stylos

J’ai pris quelques photos pour fixer ce grand moment.

Les élèves de Norghin A remercient leurs camarades de Carignan et de Pompignac

Le 19 janvier :

Participation à la rencontre parents d éleves et enseignants de l Ecole de Norghin A pour présentation des voeux.Rencontre fort sympa: discours, puis repas. Le président de l APE a remercié nos ecoles pour l intéret que nous portons à leurs projets pédagogiques.          norghin(ci-dessus, la photo de Maliki (nouveau Directeur de Norghin A) et Monique (Directrice de Norghin A l’année passée et actuellement en poste de Direction à l’Ecole de Dapoya 2)

Ci-dessous, photos prises le 24 janvier dans la Maternelle de Séraphine (près de l’église de Dapoya)

(Cliquez sur les photos pour agrandir)

  mat2  mat3  mat4  mat5

  mat23       mat24       mat26         mat28

  mat31                       mat33                 mat34

 

Merci à la classe de CM1 d’Alice de l’école S.C.Dapoya pour m’avoir offert le plaisir d’écouter de superbes chants.

Ci-dessous, voici le texte du chant « A la grande fête »

chant karen

(Cliquez sur la photo du texte pour agrandir)

 

 

 

  

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

III . Activité Radioamateur à Ouaga.

Posté par alainouaga le 1 janvier 2008

         icom720f.jpg

Page 3 :

==> Licence radioamateur attribuée par l’ARTel de Ouaga : XT2ABN

délivrée le 4 Janvier 2008

==> Licence pour le Radio Club de Ouaga : XT2ART

Délivrée par l’ARTel le 4 Janvier 2008

Projets:

Aide pour la création du premier radio club de Ouaga.

Don d’un émetteur/récepteur Icom IC720F par le radio club de Provins (Région Parisienne) à l’A.R.Tel (Autorité de Régulation des Télécoms de Ouaga) . Le transport est assuré par avion le 5 Janvier 2008.

Installation de 2 antennes filaires (2 fois 5 m et 2 fois 10 m) pour le 14 et le 7 Mhz.

Samedi 12 Janvier:

L’antenne filaire 14 Mhz est montée.

         antenne

(Ci-dessus, photo du dipole filaire dans l’environnement d’OBP)

Une dizaine de contacts effectués vendredi 11/1 (Quel plaisir de retrouver mon ami Joaquim de EA2CCG !!!)

          xt2art

Aujourd’hui , le contact est établi avec Gérard F2VX qui est en expédition en Guinée Bissau.

3 burkinabé sont intéressés pour être candidats radioamateurs, ils sont là régulièrement pour apprendre la base afin d’exploiter la station après mon départ.

Il y a Emmanuel, Patrick et Moustapha (présentateur à Radio Burkina 98.9)

          radio club

(ci-dessus, de gauche à droite, Mr Zabre de l’ARTEL, Mr Lazare d’OBP ouaga, Patrick -futur opérateur radio du radio-club XT2ART)

Du 11 au 18 janvier:

Stations contactées avec l’indicatif xt2ABN:

DJ7uc -F6AXN – 4 x 6 KA -EA2CCG -IK1ZFQ – YT5Z -ON4ON -F6ABO -IV3XVD -F6FRA -DH7LD -F4EBT -CN8WL -YU7ACO -EA8CFY -IK2IQD -EA8UL -F5KSE -J5C-EA8CDI -F8BBL -F5EOT -F2BJ -F5OIU- 6W7RP-F5LGB -F6IGS-CN2JB/M -HB9ADJ-EA8CDG/M-HB9BOI-F5VU-F8EUM

Mercredi 23 Janvier:

Activité radioamateur dans les locaux de Ouaga-Bordeaux-Partage.

Moustapha voulait avoir des informations complémentaires sur les branchements et la manipulation des commandes de la station d’émission/réception.Quelques contacts radio sont établis avec la France, la Suisse et l’Allemagne.

Dernière activité XT2ABN prévue samedi 26 janvier sur 14125 vers 9 h TU.

Samedi 26 Janvier:

Aujourd’hui, tout le monde est présent:

Mr ZABRE de l’Autorité de Régulation des Télécoms de Ouaga, Les trois ouagalais candidats au certificat d’opérateur (Emmanuel, Moustapha et Patrick), Mr Ouedraogo Lazare Président d’OBP de Ouaga.

          xt2art

(Ci-dessus, Alain (XT2ABN) et Mr Zabre de l’Autorité de Régulation des Télécoms du Burkina.)

Tout d’abord, les 2 brins de l’antenne filaire pour le 14 Mhz sont retaillés avec quelques cm de moins et de ce fait le pourcentage de « réfléchi » passe de 4% à 2 %. Le rendement de l’antenne est meilleur.

Ensuite, je n’interviens plus pour la mise en service de l’emetteur/recepteur.

Une notice manuscrite est mise à disposition de manière à rendre les opérateurs autonomes.

Les branchements des appareils (stabilisateur de courant, alimentation, transceiver, T.O.S. mêtre ) sont connectés correctement sans mon aide.

Il en est de même pour les réglages du transceiver.

Quelques contacts sont établis et les opérateurs sont amenés, sous contôle, à prendre le micro.

La France, l’Italie, les Pays bas, l’espagne, les baléares, Dakar et Libreville sont en contact avec nous.

Un convention est établie entre l’Artel et OBP pour permettre l’utilisation du transceiver dans le cadre d’un radio club hébergé dans les locaux de l’Asso OUAGA-BORDEAUX-PARTAGE.

Il est décidé d’ouvrir le RadioClub XT2ART tous les samedis matins entre 9 h et 11 h TU.

Les contacts seront possibles en USB autour de 14.125 Mhz.

Les objectifs fixés sont atteints.

Bonne chance et longue vie au radio club ouagalais XT2ART !!!

Samedi 2 février 2008:

J’ai quitté Ouaga depuis presque une semaine.

Je sais que le Radio Club XT2ART de Ouaga doit mettre en service la station aujourd’hui.

Je ne serai pas sur place pour donner les conseils et assurer les branchements et les réglages de la station.

Pour réaliser le contact radio Bordeaux-Ouaga, je sollicite l’aide de Michel F5OZF car sa puissante station doit permettre de garantir ce contact.

Emmanuel de Ouaga lance un appel avec l’indicatif XT2ART.

C’est merveilleux, les opérateurs ouagalais sont maintenant autonomes !!!

Monsieur Zabre est également sur les lieux et prend le micro pour passer les salutations d’usage.

Le radioClub de Ouaga (XT2ART) contacte Lionel de Douala (TJ3SL), Daniel de Saly au Sénégal (6W7RP)…    Quelle satisfaction de constater que le radioclub vit et que les contacts se multiplient…

cwkey.gif   txrx14mhz.gif   cwkey.gif   txrx14mhz.gif

logoradio33.jpg     logobdx2p.jpg     cdxclogobleu73small.gif

logof6kop.jpg             icom.gif            obp3.jpg

 

Publié dans Non classé | 9 Commentaires »

 

afvpaaoi |
Faranblog |
Aider les populations des p... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASSOCIATION MENEN e.V. D'AL...
| clshtourlaville
| APS Génération 2007/2008